Infrastructure

Il est incontestable que la Suisse a besoin d'une main-d'œuvre étrangère qualifiée. Mais si les étrangers arrivent en nombre aussi important que ces dernières années et en faisant venir leurs familles, la Suisse a besoin d'étrangers supplémentaires pour occuper les emplois rendus nécessaires par l'immigration. La consommation de sol et d'énergie augmente massivement. Les économies d'énergies imposées aux résidants sont annihilées par une immigration constante et massive.

Voici pourquoi il faut dire OUI à la l'IDL

Nos infrastructures atteignent les limites de leur capacité. 55'000 immigrants supplémentaires par année déclenchent les besoins suivants:

+ 25'000 logements

+ 122 médecins dans le seul secteur ambulatoire

+ 2 hôpitaux ou 250 lits d'hôpital supplémentaires

+ 1000 employés d'hôpital

+ 28 dentistes

+ 385 enseignants

+ 48 écoles et + 34 jardins d'enfants

+ 29'865 voitures de tourisme supplémentaires sur les routes suisses

+ 650 millions de kilomètres effectués sur les routes suisses, soit 1,6 million de fois la distance Genève-Romanshorn

+135 millions de personnes-kilomètres sur le rail ou 500'000 fois la distance Berne-Zurich et retour

+ 110'000'000 kilowattheures d'électricité ou (selon le nombre d'heures d'exploitation) + 120 à + 200 éoliennes

+ bétonnage d'une surface équivalent à 3135 terrains de football (selon les normes FIFA)

Contact
Comité pour une
immigration modérée
Case postale 54
8416 Flaach
téléphone: 031 300 58 58
fax: 031 300 58 59
info@initiative-de-limitation.ch
Faire un don
IBAN: CH36 0900 0000 3157 2732 0
CCP: 31-572732-0
Médias sociaux